Le jour où j’ai décidé d’être heureux

La vie mérite d’être pleinement vécue avec le sourire. Vous l’aurez compris, je signe aujourd’hui mon premier billet d’humeur sur le blog, il se veut sincère et le reflet de mes sentiments.

J’ai longtemps eu l’impression de ne pas mériter d’être heureux avant de comprendre que le bonheur était un choix. Quand on y pense, ce n’est pas le bonheur, de lui-même, qui viendra frapper à notre porte en début de semaine mais ce n’est pas pour autant que nous ne pouvons pas l’inviter à passer prendre le café.

Il y a plusieurs mois, j’ai pris conscience que le bonheur était une disposition de l’esprit et que je pouvais agir sur les pensées contraires à mon épanouissement. Depuis, je me sens plus léger, sincèrement, et je voulais partager avec vous mon expérience. En espérant que celle-ci pourra peut-être vous aider à vous sentir mieux dans votre peau.

Faire la paix avec soi-même

Trop souvent, le regard que j’ai jeté sur moi-même m’a condamné. Jusqu’au jour où j’ai décidé d’apprendre à apprécier mes richesses en arrêtant de pleurer mes manques et mes faiblesses.

Je m’y suis essayé de nombreuses fois sans y réussir mais aujourd’hui, je m’accepte tel que je suis et j’ai oublié mes complexes nés dans le regard des autres. Saisissez l’opportunité de vous aimer car personne ne le fera à votre place, à l’exception de Christine Haas, l’Astrologue sur NRJ 12 qui vous accompagnera dans votre guérison par les étoiles via son numéro surtaxé.

Accepter ses humeurs

Je me souviens de ces moments de doutes au réveil et ces peines intangibles. J’ai appris à composer avec, accepter de ressentir le bon et le moins bien, plutôt que de culpabiliser. Après tout, je ne suis qu’un homme, alors pourquoi limiter mes émotions naturelles et fausser ma perception de ma vie.

Ne pas exprimer ma douleur a longtemps empêché mon bonheur. Pudique, j’ai fini par admettre que chacune de mes émotions devait être vécue de la même manière et que je pouvais finalement très bien vivre avec sans pour autant être faible. Bien au contraire, j’ai désormais conscience de mes limites et vous les écris aujourd’hui.

Se réconcilier avec son passé

Je viens du sud, le mélodrame coule dans mes veines, mais ce n’est pas pour autant ma vie ressemble à un épisode de « Plus Belle La Vie » (si on fait abstraction de l’apéro). Ne faites pas une fatalité de tout ce qui vous est arrivé de mauvais dans la vie ; soyez heureux pour vous.

Pour avancer, j’ai su me mettre à jour de mon passé, laisser de côté mes vielles rancunes, mes sentiments inavoués et accepter ce qui ne pouvait être changé. Me délester de mes regrets a été pour moi ma plus belle réussite … enfin je la positionne juste après ma performance au karaoké du Waïkiki plage.

Reconnaître sa chance

Vous êtes en bonne santé, disposez d’un toit pour accueillir vos proches après le travail et peut-être même que vous êtes amoureux. Sincèrement, n’est-ce pas le début du bonheur ? (ce passage ne se veut aucune association avec le nouveau slogan de la pub pour le camembert Président, je précise)

En faisant le bilan honnête de ma vie, j’ai pris conscience qu’elle n’était pas à blâmer et qu’il fallait, sans doute, que je provoque moi-même la chance. A trop ruminer sur ce qui pourrait être mieux, on se prive de construire de belles relations ou de se révéler dans de jolis projets.

Le bonheur est partout

Avec le temps, j’ai commencé à être réceptif aux petits bonheurs de la vie. Cela va plus loin que le fait d’aimer me coucher dans des draps qui sentent le soupline. J’ai rompu avec le rythme monotone de mes journées. J’ai cultivé mes amitiés, suis parti à la rencontre des autres et mis mon énergie au profit du nouveau.

Vous êtes fatigués ? Sachez faire simple mais ne ratez pas un bon moment. La vie nous demande d’avancer, non de nous économiser. Trois plats Picard suffiront à réussir un repas avec vos meilleurs amis et ces instants constituent une véritable source d’entrain dans votre quête du bonheur. Au passage, sachez que partager son bonheur, ne le diminue jamais. Alors faites tourner (autre chose que les serviettes de Patrick Sébastien) !

Être libre de ses choix

Être différent et quitter la ligne conductrice de nos croyances communes demande du courage. J’ai ainsi décidé d’être celui que j’étais, ca sonne plus juste.

Personne ne devrait pouvoir approuver ce que vous faites ou votre manière d’appréhender votre vie. A titre personnel, malgré de longues études d’ingénieur, j’ai décidé de tout quitter pour vivre de l’architecture d’intérieur, puisque c’est ce qui m’animait.

Cela m’apparaît aujourd’hui comme une évidence mais je suis pourtant longtemps resté bloqué dans la recherche de l’approbation des autres avant de ne plus risquer de passer à côté de mon épanouissement personnel. Ne vous laissez pas enfermer par les idées des gens et exprimez vos envies. Ne craignez plus le jugement et choisissez seuls. Les personnes qui vous aiment vous épauleront, c’est une évidence.

Oublier le résultat

Et si on prenait de la hauteur, pour varier la vue que l’on a de son maintenant ? Je précise, qu’il n’est aucunement question de chaussures à talons compensés. Je m’explique.

Etrangement, j’ai parfois attendu le moment parfait pour être heureux. Comme si je devais remplir une liste de conditions avant de pouvoir prétendre au bonheur. Mais le bonheur n’est pas un moment, ni un objectif, il se vit. L’attente est le fondement des déceptions, j’ai donc décidé de me laisser porter, puis qu’est ce que je risque ?

Echouer, c’est apprendre à réussir ! C’est en tombant que j’ai appris à marcher car je ne me suis jamais habitué à tomber. La vie est une longue leçon et j’ai fait le choix d’être un bon élève.

Cet article touche maintenant à sa fin. Je terminerai en vous disant qu’il y a des trésors de partout et vous en êtes la preuve. C’est maintenant à votre tour d’être heureux, je vous le souhaite sincèrement, du fond du coeur.

Je vous embrasse et vous dis à très bientôt.

Mathieu

Total
1
Shares

Abonne-toi pour ne rien manquer ! (c'est gratuit)

Des astuces et l'actualité déco directement dans ton mail. PAS DE PUB !

Vous confirmez avoir pris connaissance des conditions d\'utilisation de vos données et acceptez de recevoir nos mails d\'informations (de temps en temps).

63 commentaires

  1. Hello!
    Je découvre et je savoure… c’est ce que j’appelle être aligné 🙂 comme je le répète à mes enfants on ne peut pas plaire à tout le monde mais l’essentiel est de se reconnaître et d’être vrai. Et de cette façon chaque jour est ce qu’il se soit d’être… vécu dans l’alignement de soi. « De quoi seras-tu le plus fier lorsque tu fermeras les yeux? » Cette phrase accompagne ma vie pour que chaque instant soit vécu sans regard en arrière ni en avant mais juste ici, maintenant car c’est bien dans l’instant que se vit le moment <3

  2. Coucou,

    je relis cet article encore et encore.

    je voulais commenter mais ma réflexion est tellement profonde que je vais l’écrire sur mon blog en renvoyant les lecteurs ici.

    Bise petite Alsacienne

  3. Bonsoir Mathieu. 🙂
    J’ai pris le temps de lire ton dernier article et tout ce que tu dis est vrai, il est à la fois bouleversant d’ailleurs mais tu as osé et c’est ce qui est plaisant. Il est important de penser à soi sans pour autant oublier ces amis, sa famille. Faire ce que l’on souhaite sans attendre une validation de qui qu’est-ce, ne pas se freiner, avancer, évoluer dans ce qui nous plaît que ce soit sur le plan personnel comme professionnel.
    Nous avons tous des personnalités différentes, effectivement on ne peut pas plaire à tout le monde mais c’est la vie, il ne faut pas se rendre malade pour ça, il y a des choses bien plus importantes.
    Selon moi, le meilleur, c’est de rester soi-même, ne pas se cacher derrière une image qui ne nous ressemble pas.
    Tu es un gars génial en tout cas, j’ai plaisir à te suivre au quotidien et ne perds jamais cette bonne humeur !
    Bonne soirée. 😚

  4. Bonsoir Mathieu,
    Super article ! Je pense qu’il va en faire réfléchir plus d’un(e)…
    Le bonheur se trouve dans les choses simples c’est un peu ma devise. 😉
    En tout cas je te suis depuis quelques semaines maintenant et tu es un bonheur a écouter chaque jour, tes story sont juste géniales !
    Bonne soirée 🙂

  5. Très joli ce billet humeur et surtout très vrai. Personnellement ce qui m’a permis d’être plus heureuse c’est d’arreter d’attendre l’approbation des autres pour faire ce que j’ai envie et ce dont je rève depuis longtemps, maintenant quand je parle de meq projets j’emplois un ton affirmatif et non interrogatif qui permettait la remise en question, la critique ou ajtreq et qui moi me fausait douter maintenant j’en parle de maniere sûr puisque j’ai réalisé que c’était de ma vie qu’il s’agissait et non de la vie des autres. Quand les autres réussissent c’est parce qu’ils sont allé au bout de leur rêves et ils n’olt pas accepter d’avoir des doutes venant de personnes etrangeres en plus des leurs deja existant.
    Je te souhaite d’être heureux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

Devenons e-potes !

Pour être tenu informé(e) des nouveaux articles et bons plans, inscris-toi ! C'est gratuit et surtout sans pub !
Prénom
Nom
Adresse E-mail
Secure and Spam free...